jeudi 11 décembre 2008

en vrai

L'autre fois, dans le train, j'ai vu une des dernières images de "Je n'ai plus dix ans"
ça m'a fait drôle

sous la neige

Hier soir, je me suis rendu à Guéret (une ville où je vais passer la moitié de ma saison théâtrale, et c'est chouette!)
à l'initiative des gentilles dames de la bibliothèque municipale et de la gentille dame de l'internat du Lycée Bourdan
pour rencontrer 19 volontaires qui avaient bien voulu lire "Qui suis-je?"
18 filles, 1 garçon.
Ne commencez pas à ricaner. Il y avait 99% de filles parce que Morgane, l'initiatrice de la rencontre, s'occupe de l'internat des filles...

En tout cas c'était bien sympa. (Enfin, pour moi)
Il y en avait même qui n'avait pas aimé et qui me l'ont dit. Donc c'était intéressant de discuter de la taille des caractères, de la concision du livre, de l'auto-censure, de la catégorisation, du meilleur moyen de combattre l'homophobie (est-ce que ce n'est pas participer à la stigmatisation de l'homosexualité que d'écrire un livre qui la présente comme un problème?), etc, etc.
Moi, j'adore ces rencontres, et c'est en grande partie, je m'en rends compte maintenant, que j'écris.
Alors merci aux gentilles dames, aux gentilles filles et au gentil jeune homme.
(au fait, j'attends que vous m'envoyiez toutes les photos atroces que vous avez faites avec moi!!)

la réalité vraie!

L'autre jour, je me trouvais au rayon jeunesse d'une librairie amie
et que vis-je?
Une dame (que je ne connaissais pas!!) avait mon livre dans les mains!!
ça m'a fait tout drôle, j'ai failli l'embrasser sur le champ mais je me suis dit qu'elle aurait peur
alors je l'ai seulement prise en photo...

lundi 1 décembre 2008

retours de dédicaces

Durant ce si riant mois de novembre, j'ai eu la chance de participer à 3 salons du livres...

1) Etang-sur-Arroux, le 15 novembre 2008
Chez ma copine Anne Percin, qui avait fait en sorte que j'y sois invité.
Bon.
C'était surtout pour que je vois sa maison, ses chats et surtout goûter sa succulente choucroute!!



Sur notre stand, on avait de biens jolies pancartes avec nos noms, en forme de chapeaux.

Alors évidemment, nous, on les a mis! (cf post précédent)





En tout cas on a signé pas mal de livres et on a rencontré plein de gens (enfin, surtout moi, puisque Anne était chez elle...)



2)Isle, les 22 et 23 novembre 2008

C'était chouette aussi puisque pour cette 22è édition, les gentils organisateurs, Marie-France Morelon et Hervé Faure, avaient eu la bonne idée de réunir des auteurs et/ou illustrateurs vivant en Limousin.
Eh oui, il y a des gens qui vivent en Limousin. Et certains font des livres jeunesse.




J'étais assis à côté de Maria Jalibert, Claire Gaudriot et Yann Fastier.
Et on a bien rigolé...





On a même fait des supers blagues aux lecteurs...






Mais bon. On en n'a pas vendu autant que J.K. Rowling.
On s'était même surnommés "le coin des loosers".


Et, en plus, avec ma copine Nadine, on a joué un petit spectacle de 20 minutes qu'on a écrit ensemble à partir de l'album de Yann Fastier "Rapport secret sur les dents de lait".

On était Sylvie Berthelot et Jean-François Bellachon, deux éminents spécialistes de la dent de lait, et on venait honorer la ville d'Isle des fruits de nos travaux de recherche.
Là aussi, on s'est bien marré.






3) Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, le 30 novembre 2008



Et me voilà donc pour deux heures dans le plus gros salon du livre de France!

Je suis fier mais j'ai aussi un peu peur de me faire écraser par la foule venue voir les autres...



Je me retrouve dans la même "fournée" que Marie Desplechin et Brigitte Smadja!
Et voilà ma petite table:


Bon. Apparemment, "Je n'ai plus dix ans" se vend pas trop mal. Et d'ailleurs, le matin, ils ont dû enlever les exemplaires qui leur restait en rayon dans le salon pour que j'en ai quelques uns à signer!
ça flatte l'ego! :D



Et en plus, j'en ai signé pas mal! Il ne restait plus que 2 exemplaires de "Je n'ai plus dix ans" et 4 de "Qui suis-je?".

Et je n'en ai pas vendu qu'à ma tante, comme le montre pourtant cette photo:


4) Ah oui, et puis j'étais aussi à une soirée adhérents de la FNAC Limoges, le 28 novembre 2008.
Et c'est aussi parti comme des petits pains.


En cette période où j'ai beaucoup de mal à écrire, ces petits épisodes m'ont un peu remonté le moral...

lundi 27 octobre 2008

Auteurs vivants 2


Comme promis, et comme je sais que les enseignes de coiffeur n'intéressent que moi, voici la suite de mes aventures pendant la manifestation "Les auteurs vivants ne sont pas tous morts".
Le premier jour, le 9 octobre, je me suis rendu à l'école primaire de Bessines-sur-Gartempe où j'ai rencontré deux classes de CM1/CM2.
Toutes les deux absolument supers. Un instit et une instit géniaux. Comme on aurait aimé en avoir!


Dans la première classe, les élèves ont la possibilité de communiquer entre eux par lettre-papier. Et il y a une petite boîte aux lettres en carton avec
une levée unique.
Alors, après avoir répondu aux nombreuses questions des enfants, ils m'ont chacun écrit une lettre et moi je leur en ai écrit deux. Une qu'ils ont lu tout de suite et l'autre à lire quand ils auront terminé "Je n'ai plus dix ans". Une sorte de dernier chapitre, quoi.
J'étais très étonné qu'ils adhèrent à ce point au livre en tout cas. Sans doute parce que leur maître le leur en fait la lecture. ça doit aider certains élèves réticents.








Morceaux choisis des lettres :

"Chère Thomas, le début de votre livre "je n'ai plus dix ans" m'a beaucoup plu. Je n'aime pas lire les romans mais celui-là ma beaucoup plu, et je suis rentrés tout de suite dedans. J'aimerais lire votre premier livre, mais comme je vous les dit je déteste lire à part si c'est un roman policier."

"(...)J'adore votre métier et si je vouler fair ce métier car il faut de l'imagination aimer écrire, et je n'ai pas l'imagination, et je n'aime pas écrire."

"Tu as bien répondu au question quond a posé. Je trouve que écrivains, sa te va bien, les livres que t'aicri son bien, moi je nes jamais recontrer d'écrivain. Tu es le premier écrivain que je vois."

"cher thomas, j'ai été contente de voir encore une fois un auteur. Et j'aime bien votre histoire "je n'ai plus 10 ans". J'aime bien comment vous réponde au questions qu'on vous a posés. J'espère que vous allais continuer ce travaille et fair d'autre livre. Vous pouvez aussi essayer de dessiner impeut, mais c'est comme vous voulez.
PS: attention au fotes d'orthographe"

"chère thomas, j'espère que tu vat continuer et tu vat écrire 14 millions de livre et aussi on va se voir dans une vile. Mais quand je vait étre adulte je veut étre un agriculteur mais pas autre.
PS j'aime ter histoire"

"J'ai voulue, à un moment, être écrivain. Mais c'est dur et j'ai fait que deux ou trois histoires stupides. Alors, si je me fait éditer, c'est vraiman un coup de bol. Il doivent avoir de l'imagination, les autres."

"Chère thomas, je vous aime bien vous éte gentil j'ai ate d'être Simedi comme ça je pourrait acheté un de vot livre je trouve que votre histoire est très bien j'aimerai vous poser des questions personnel juste comme ça.
1 vous avait des enfants?
2 vous éte marier? mais sa je sais que oui vous porter une alliance"

"Cher thomas, j'espere que tu sonra un grand livre."






Dans la deuxième classe, après le jeu des questions/réponses, les élèves ont planché sur un chapitre de mon prochain (j'espère) livre. Je ne vous en dis pas plus puisque j'ai pas fini. Je leur ai lu les trois premiers chapitres et ils ont du inventer la suite.
Et franchement, j'ai été épaté par le niveau d'imagination et d'expression.


Et ensuite, samedi 11 octobre, je suis allé à la Médiathèque Au fil des mots, dont s'occupe Rébecca (à qui je dois toutes ces photos! merci!!!) pour une petite lecture-dédicaces!






mardi 21 octobre 2008

Auteurs vivants 1


Je commence à évoquer, dans le désordre, ma participation à la manifestation "Les auteurs vivants ne sont pas tous morts"...
Voilà une première revue de presse.

mercredi 1 octobre 2008

lundi 29 septembre 2008

mercredi 24 septembre 2008

samedi 20 septembre 2008

dédicace à Limoges


Et voilà.
Y'avait pas foule mais c'était sympa. Une dizaine de livres vendue, c'est pas mal, non?
Des amis sont passés, l'un même m'a apporté un goûté et la librairie m'a offert un smoothie!
Je suis comblé, donc.


Petite anecdote : deux grand parents cherchent un livre pour leur petit-fils de 14 ans. Ils regardent mes deux livres. Je les oriente vers "Qui suis-je?", vu l'âge. Le monsieur lit la 4ème. "C'est une histoire d'amour?". Moi: "Oui." La dame entreprend à son tour de lire la 4ème. Le monsieur : "Et heu... Enfin... Quel âge... Comment s'appelle la... Enfin.... C'est une fille qui parle?". Moi : "Non. Un garçon." Le monsieur essaie de rester imperturbable mais je vois que ses yeux ne lisent plus et que son cerveau échafaude un plan pour se sauver en vitesse. La dame : "Ah oui. Alors c'est-à-dire que c'est un enfant adopté alors ça risquerait peut-être de le perturber un peu trop."
Que répondre? "Adopté? Oh le pauvre!!! Vous avez raison alors, manquerait plus qu'il soit pédé. J'espère qu'il n'est pas noir, au moins?"

**thomas

**thomas