dimanche 1 décembre 2013

Devoir

En traînant sur le Net, j'ai trouvé ça, sur le site d'une école alsacienne.
Et j'ai trouvé ça trop mignon...
Penser qu'un de mes livres se transforme en devoir et que, demain, des enfants vont devoir rendre leur fiche de lecture dessus, ça me fait drôle. Et plaisir !


samedi 16 novembre 2013

Tévé-tévé

J'ai trouvé cette petite vidéo sur le net et je dois dire que je suis fan!

Les petites "maladresses" de réalisation la rendent très émouvante, je trouve...

Merci à cette équipe de lecteurs. C'est agréable de se sentir bien lu.


dimanche 27 octobre 2013

J(eu)' écris.

Écrire pour ne plus penser au théâtre
Écrire et être lu
Écrire et jouer ce qu'on écrit
Écrire pour que d'autres jouent
Jouer ce que d'autres écrivent pour soi




mardi 23 juillet 2013

Après l'été....

Le 4 septembre, sort mon 7ème roman...
(putain. déjà!)

Des petits malins l'ont lu avant sa sortie....


Vous pouvez lire ce qu'ils en pensent ICI.


vendredi 28 juin 2013

petite larme

Aujourd'hui, j'ai reçu ce mail
(mon adresse est sur le site de mes éditeurs)

"Je viens de lire "Qui suis-je ?" En meme pas une heure tellement j'étais dedans.Je le trouve super beau alors que l'histoire est très triste.Je vis en ce moment une histoire similaire qui me fait couler dans une dépréssion,je ne pensais pas que le sentiment amoureux était aussi désasteur.Merci pour ce roman.
                          
Martin Martin* ,15 ans ,Lille*"

*prénom, nom et ville ont été modifiés

J'ai répondu ça :

"Bonjour Martin

et merci beaucoup pour votre mail.
Je crois que je l'ai lu comme vous vous avez lu mon livre. Très vite, tellement j'étais dedans. J'ai trouvé votre mail très beau, même si un peu triste.
Votre mail m'a fait du bien car c'est finalement exactement pour ça que j'ai écrit ce livre (et que je continue à en écrire) : je me suis dit que si cela pouvait aider, d'une manière ou d'une autre, un jeune homme ou une jeune fille de votre âge à comprendre ce qui se passe à l'intérieur de lui, d'elle, alors je ne l'aurais pas écrit pour rien.
Merci pour votre mail, donc.

Thomas, 37 ans, Limoges."

dimanche 9 juin 2013

consommation

Je vous invite à lire ce petit post d'un des meilleurs (le meilleur?) blog de librairie jeunesse, La Soupe de l'Espace.
Où est-elle? Peu importe puisqu'elle a un très beau "Shop en ligne" et que, en y commandant vos livres (s'il vous prend l'idée saugrenue de ne pas aller acheter vos livres en librairie), vous contribuez à la soutenir dans son combat contre le méchant A _ _ _ N ou la terrible F _ _ C.

LA SOUPE DE L'ESPACE  < - - - -  cliquez là

Par ailleurs, si vous cliquez sur un des titres de mes livres juste à gauche, là, ça vous y amène direct!

samedi 30 mars 2013

renaissance d'un texte

Hier, j'étais invité par la Cie Les Volets Rouges à la lecture par Sébastien Sampietro de mon premier roman Qui suis-je?.


A partir du roman, la compagnie va créer L'endive au vestiaire, un seul en scène à destination principale des ados. Dans le but premier de leur ouvrir les yeux sur l'homophobie qui frappe parfois certains de leurs copains et copines.

Donc, moi, je suis bien content. Bien content que ce projet se fasse. Bien content que Qui suis-je?, paru en 2006, écrit en 2004 -ouh la! ça fait si longtemps?!- serve à quelque chose.

La lecture avait lieu à la Librairie Comptines, tenue par Ariane. Et pour elle aussi, pour la rencontre avec elle, j'étais bien content d'avoir fait le déplacement! (Même si elle n'a pas aimé mon dernier livre, d'ailleurs ;) ). Cela faisait longtemps que je n'avais pas rencontré quelqu'un d'aussi passionné par son métier.
C'est bien simple, dans sa librairie, on envie de tout acheter.
Quand elle parle, on veut tout écouter.
Et chez elle (parce que oui, j'ai dormi chez elle), on voudrait y rester pour l'éternité.
Pour quelques raisons objectives : enfant, chats, livres, chien, DVD, Nutella.
Pour d'autres moins tangibles : ambiance, couleur, sons, sentiments.



Quant à écouter son propre texte? Eh ben en fait c'était moins pénible que ce que je me disais. Non pas que je doutais des capacités de lecteur de Sébastien mais plutôt des miennes à être confronté devant tout le monde à mon premier texte. Que j'aime bien, certes, mais "contre" lequel j'écris encore aujourd'hui. Contre son style, tout en ellipse et raccourcis. Contre son utilité, aussi. C'est à partir du deuxième que j'ai choisi d'avancer masqué, que je me suis dit qu'un militant utile était un militant qui sournois.





Mais, en l'entendant lu, comme ça, interprété, et surtout entrecoupé de silences remplis, je me suis surpris à me dire que finalement, ce petit texte pas assez romanesque, il était beaucoup plus intéressant comme texte théâtral.
Bon. Il m'a donc fallu 8 ans pour me rendre compte que le premier roman écrit par un comédien pèche par trop de théâtralité.
Je suis lent.

Sinon, les nouvelles : un roman ado qui sort en septembre et je planche sur un autre. Sortie ou pas. On verra.

vendredi 11 janvier 2013

boomerang

Dans deux mois,
le 20 mars très exactement,
mon sixième livre sera dans les bacs.

Et,
joie et fierté suprêmes,
je l'ai écrit avec Anne Percin
-oui, la grande Anne Percin-.

On y parle de slip, de culotte et Laëtitia Taponi.

J'ai hâte.

**thomas

**thomas